Sans prononcer une seule fois le mot, comme pendant sa campagne électorale, François Hollande a lancé mardi 17 juillet un débat national sur l’euthanasie, qui a les faveurs d’une majorité des Français. Le président a pris l’engagement de développer les soins palliatifs et une réforme « dans les prochains mois ». M. Hollande a aussi posé la question de dépasser la loi Leonetti de 2005 qui s’oppose à l’acharnement thérapeutique sans permettre de déclencher un geste médical pour provoquer la mort.

Ministère de la Famille et de l'Intégration et à la Grand Région
Ministère de la Santé

Conventionné par le Ministère de la Famille et de l'Intégration CO-SF/5/2017 - PA/18/09/010